Je choisis le vaccin hongrois !

Choisir un vaccin en ces jours où ils ont si peu la côte, c’est de toute évidence prendre des risques. C’est d’autant plus dangereux, que le vaccin hongrois a été immédiatement condamné par l’ensemble du monde occidental. Mais ceux qui me connaissent le savent… Je n’ai jamais eu peur de prendre des risques, et encore moins d’être à contre-courant ! Je ne crains pas non plus les procès, car j’ai sans nul doute, à mes côtés, le meilleur avocat que l’Humanité n’ait jamais connu. C’est fait ! J’ai pris le vaccin et je suis définitivement immunisé !

Un vaccin hongrois ?

Certains de mes lecteurs seront sans doute interloqués, car ils n’avaient peut-être pas entendu parler d’un vaccin hongrois jusqu’à ce jour. Si tel est le cas, c’est normal, car il ne s’agit pas d’un vaccin contre le «coronavirus», mais contre une épidémie idéologique bien davantage mortifère qui règne en maître au sein du Nouvel Ordre Occidental. D’ailleurs, le gouvernement hongrois a présenté son vaccin comme une protection 100% efficace contre «les possibles interférences idéologiques ou biologiques du monde occidental moderne» et ça fonctionne sur les plus jeunes, c’est une véritable «protection» pour les enfants. Quelle belle victoire !

Comme vous le savez pertinemment, depuis l’avènement relativement récent du «mariage pour tous», nous sommes abreuvés au quotidien par notre merveilleuse médiacratie plurielle et neutre (1), d’une surenchère de pensées – plus rocambolesques les unes que les autres -, en faveur d’une idéologie LGBT qui s’avère en tout point destructrice. Généralement, je ne réagis plus à leurs absurdités qui nous plonge dans les profondeurs du royaume de la folie, mais ce matin, une dépêche AFP m’a convaincu de reprendre la plume. En effet, un espoir est né en Hongrie ! Peu importe que vous sachiez ou non placer la Hongrie sur une carte, l’essentiel c’est qu’un vaccin permettrait désormais de comprendre à nouveau que «la mère est une femme» et que le «père est un homme». Et je vous le garantis, mes chers lecteurs, ça fonctionne !

En Hongrie, ils ont d’ailleurs lancé une campagne de vaccination au niveau national et cette réalité biologique est désormais inscrite dans la Constitution !

Bien sûr l’Agence France Presse (AFP), qui arrose l’ensemble des médias français, crie à l’infâmie car il ne respecte pas les nouvelles exigences du Nouvel Ordre Occidental. Selon le nouveau diktat familial de nos idéologues occidentaux, défendre l’idée que «la mère est une femme» et que «le père est un homme», n’appartient plus au bon sens de la loi naturelle, mais :

  • Cela relève de «mesures anti-LGBT»
  • Cela relève d’une «notion traditionnelle de genre»
  • Cela relève d’une «croisade pour la défense des valeurs chrétiennes»

Ôtez-moi d’un doute, défendre la réalité biologique reviendrait-t-il à défendre les «valeurs chrétiennes» ? Et refuser de rayer cette réalité biologique dans notre définition du genre traduit-il l’idée d’une «croisade anti-LGBT» ou relève-t-il simplement du bon sens ?

Je crois que je vais reprendre une dose de ce vaccin pour y voir encore plus clair et pour protéger mes enfants surtout.

Faîtes circuler cet article pour que nous puissions atteindre rapidement une immunité collective contre cette épidémie idéologique !

#MerciDeResister

Pst Paul OHLOTT

 

(1) Toute accusation envers les médias qui seraient à la solde de quelques lobbys LGBT, ne pourrait être qu’une sombre manoeuvre complotiste.

4 Commentaires

  • Excellent! Je choisit le vaccin Hongrois…courageux tout de même ce petit pays qui résiste à l’ogre européen.

    J'aime

    • Oui mais j ai hâte de voir les menaces et les pressions que vont exercer notre merveilleuse Europe démocratique…

      J'aime

      • — *** Plus exactement cette “merveilleuse Europe DÉMONcratique” !

        J'aime

      • — … Ou plus exactement notre Europe DÉMONCRATIQUE car influencée par Satan, l’ennemi de nos âmes !
        — Au fait, de qui sont nés les LGBT, hein ? Si ce n’est pas par un homme et une femme, comme certains animaux ou microbes, par parthénogenèse (c’est-à-dire sans accouplement entre 2 sexes) ?
        — Et puis… cette abomination du “mariage pour tous”… inspirée directement par l’ennemi ! Il faut voir comment les LGBT font une guerre psychologique contre ceux qui ne pensent pas comme eux et qui se marient entre hommes et femmes !!! Ils voudraient «changer les temps et la loi», mais Dieu est Dieu et PERSONNE ne Lui dicte ce qu’Il doit faire !
        — À faire descendre l’homme du singe, on finit par lui ressembler !
        — Ô tempora, ô morès…

        J'aime

Répondre à Memain Philippe Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.