La chine, un avant-goût de l’Apocalypse ?

« Je pense que la Chine est l’avenir avarié du monde, c’est-à-dire un avant-goût de l’Apocalypse. Ce virus (covid-19) n’est rien par rapport à ce qui pourrait arriver dans 20 ans si on ne fait rien« 

C’est la pensée exprimée par l’écrivain Alexandre Labruffe, auteur du livre « Un hiver à Wuhan », qui affirme par ailleurs que « la Chine est rentrée dans l’ère du pick data. Le pick data, je le définie par la digitalisation de tout être. (…) La Chine s’est donnée, à mon avis, un objectif, en terme d’intelligence artificielle, de nouvelles technologies de surveillance et aussi en terme de clonage. (…)  La Chine est devenue, et c’est elle qui le clame, le Graal d’un occident qui se désagrège et qui n’arrive pas à contrôler l’épidémie. C’est le meilleur des mondes qu’elle veut prôner, avec ses nouvelles technologies, et je le dis de manière ironique. La Chine préscénarise certainement notre avenir« .

Cette dystopie technologique nous plonge dans une sombre projection où certains experts évoquent un possiblement basculement du monde en 2035. Dans 15 ans, le monde pourrait en effet passer sous domination chinoise, grâce à l’essor des nouvelles technologies. Malheureusement, le développement de l’IA (Intelligence Artificielle) n’augure nullement un monde meilleur, mais un renforcement considérable du contrôle social. Nous sommes vraisemblablement à la porte d’entrée de la « dictature de la surveillance ».

Pour le journaliste allemand Kai Strittmatter, auteur du livre « Dictature 2.0, quand la Chine surveille son peuple (et demain le monde) », la Chine expérimente actuellement un nouveau régime, un «État de surveillance numérique parfait», une forme de révolution culturelle armée par le numérique. La Chine est le laboratoire d’une société de la post-surveillance qu’elle érige en modèle de société et en modèle économique.

La Chine va insuffler une nouvelle ère, celle de la « contrôlocratie », pour reprendre un terme du politologue norvégien Stein Ringen. L’islam politique joue son rôle d’âne utile à la « crontrôlocratie » à venir. Mais la principale menace du monde pourrait bien être made in china.

#MerciDeResister !
Pst Paul OHLOTT

Plongée au coeur d’une Chine où « tout est sous contrôle »…

2 Commentaires

Répondre à Parole Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.